Accueil / Accueil / Home / Les leçons du Brexit (par Henri de Courtivron)
lessons brexit

Les leçons du Brexit (par Henri de Courtivron)

L’épisode récent du Brexit a largement mis en lumière de nombreuses faiblesses et défaillances qui montrent à quel point ni l’économie ni la politique n’est une science exacte. À commencer par les commentateurs économiques qui, dans leur grande majorité, affirmaient que le Brexit ne se produirait pas, appuyés en cela par des sondages qui, également, dans leur ensemble, laissaient présager une défaite des partisans du Brexit. Le résultat est celui que l’on connaît, et les chroniqueurs se sont alors empressés de prévoir une catastrophe imminente pour le Royaume Uni, même si l‘impact du Brexit était fatalement atténué par le fait que les Britanniques décidaient de sortir de là où ils n’étaient jamais complètement rentrés. Là encore, les oiseaux de mauvais augure se sont largement trompés et le Royaume-Uni ne s’est pas effondré. Mais, estiment les mêmes commentateurs, ça ne saurait tarder et les Britanniques ne s’en tireront certainement pas à si bon compte aussi facilement.

Mais c’est bien mal connaître nos amis britanniques que de penser qu’ils ne vont pas mobiliser tout leur pragmatisme, leur dynamisme, leur sens de leur intérêt collectif bien compris, et qu’ils ne vont pas réagir de façon positive pour assurer à leur pays un développement économique satisfaisant dans le contexte qu’ils se sont eux-mêmes donné. Après tout, pour l’instant leur économie se maintient très correctement, seuls les prix de l’immobilier se sont un peu tassés à Londres, mais après leur hausse vertigineuse au cours des dernières années, le mal est bien minime. En ce qui concerne leurs relations avec l’Union Européenne, on peut faire confiance à leur sens de la négociation et à la défense de leur intérêt commun pour, comme ils l’ont toujours fait lorsqu’ils en étaient membres, tirer le meilleur parti possible de leurs relations avec les autorités bruxelloises et obtenir, comme ils y sont toujours parvenus, les traitements favorables dérogatoires dont ils ont le secret.

Cet article a été écrit par Henri de Courtivron, collaborateur du Franck Biancheri Network, pour l’Association des amis de Franck Biancheri. Lise l’article complet ici

À propos Marie Hélène

LEAP, Membre de la WFSF

Les Réseaux Franck Biancheri