Accueil / Accueil / Home / In memoriam 2017: Franck Biancheri, le pessimisme de l’intelligence allié à l’optimisme de la volonté
newropeans team

In memoriam 2017: Franck Biancheri, le pessimisme de l’intelligence allié à l’optimisme de la volonté

30 octobre, cinq ans déjà… et une absence toujours aussi cruelle pour les siens, sa famille, ses amis, mais aussi pour l’Europe, affolée dans la tempête. Souvenons-nous de l’optimisme de sa volonté. En sa mémoire ses amis se souviennent par des mots, des images … qu’ils partagent sur cette page, et dédient à ses parents, sa fille Carla et Marie-Hélène sa compagne de vie et collaboratrice. 

Voici le texte écrit par Marie-Hélène Caillol, Présidente du LEAP, à l’occasion de ce 5ème anniversaire:

“Rendre à Franck et aux générations Biancheri ce qui est à Franck et aux générations Biancheri.

5 ans déjà que Franck nous a quitté… Nous sommes si émus de lire tous ces témoignages qui nous parviennent suite à l’annonce de cette date-anniversaire. Merci à tous !

Anecdotes, souvenirs, remarques, photos,… ce Mémorial 2017 à Franck nous dit quelque chose de très important : Franck Biancheri, c’est aussi nous tous, citoyens européens qui, ayant eu la chance de croiser son chemin, avons jugé important de donner un peu ou beaucoup de notre temps, de notre argent, de notre énergie,… pour apporter quelques pierres à l’édifice dont il avait lancé le chantier : la démocratisation de l’UE.

Reconnaître l’immense précédent des générations Biancheri en matière de démocratie européenne, c’est reconnaître que les avancées actuelles sont la simple concrétisation du travail acharné des citoyens européens depuis 30 ans, c’est ancrer les progrès actuels dans l’Histoire, c’est rappeler que la démocratie est toujours le combat victorieux des citoyens et que celle de l’Europe ne fera pas exception.

Comme Franck le disait toujours : « Le pouvoir, ça se prend ! ».

Ce cinquième anniversaire du décès de Franck est l’occasion de célébrer 30 années d’activisme et de réflexion sur la démocratisation de l’UE dans son sillage, les milliers de citoyens qui se sont mobilisés dans ses projets, les dizaines de milliers d’étudiants d’AEGEE-Europe qui se sont formés depuis 30 ans à ses principes, les millions de jeunes ERASMUS qui n’existeraient pas sans le rôle qu’il a joué pour débloquer l’adoption de ce programme d’où émerge actuellement une nouvelle génération de dirigeants européens…

Toute cette énergie souverainement citoyenne, éminemment européenne, et fondamentalement historique que Franck a catalysée pendant 30 ans, précède et fonde les évolutions désormais en cours.

Au moment où les idées de Franck et de ses compagnons de route entrent dans le domaine public, il nous reste encore à faire reconnaître que ces idées ont une histoire citoyenne et européenne.

C’est même essentiel parce qu’une démocratisation européenne qui nierait le rôle essentiel qu’y ont joué les citoyens européens serait un leurre voué à l’échec. »

À propos Marie Hélène

LEAP, Membre de la WFSF

Les Réseaux Franck Biancheri