{ position: center; }
Accueil / ACTU / La Chine et la Grèce envisagent d’approfondir la coopération sur « la Ceinture et la Route » via le port du Pirée

La Chine et la Grèce envisagent d’approfondir la coopération sur « la Ceinture et la Route » via le port du Pirée

Source: Radio Chine Internationale

La Chine et la Grèce se sont engagées, mardi, à bien mettre en œuvre le projet du port du Pirée et à faire de celui-ci un soutien important à leur coopération bilatérale concernant l’initiative « la Ceinture et la Route ».

Cet engagement a été fait lors de la rencontre entre le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre grec Alexis Tsipras au Grand Palais du Peuple à Beijing.

« La Chine souhaite travailler avec la Grèce pour faire du port du Pirée le plus grand port de transbordement de conteneurs en Méditerranée, de tête de pont dans le transport entre la terre et les océans, ainsi que de soutien pour la coopération concernant l’initiative ‘la Ceinture et la Route’, afin de faire progresser la coopération bilatérale dans des domaines plus élargis », a déclaré M. Xi.

M. Tsipras a indiqué pour sa part que la Grèce était disposée à intégrer sa stratégie de développement avec l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », et à jouer son rôle en tant que centre reliant l’ouest et l’est dans les domaines tels que l’énergie et le transport.

« La Grèce travaillera avec la Chine pour consolider la coopération bilatérale sur la base du projet du port du Pirée », a ajouté M. Tsipras.

La visite de M. Tsipras en Chine, la première depuis sa prise de fonctions en 2015, coïncide avec le 10e anniversaire de l’établissement du partenariat stratégique global entre la Grèce et la Chine.

La Chine aimerait voir l’Europe jouer un rôle actif dans les affaires internationales et espère également voir une UE prospère et stable et de même pour la Grande-Bretagne, a souligné M. Xi.

Toujours mardi, la Chine et la Grèce ont publié une déclaration conjointe portant sur leur partenariat stratégique global, selon laquelle, les deux pays ont convenu de promouvoir leur coopération économique et commerciale, alors qu’un comité conjoint sur le commerce convoquera des réunions à Beijing et à Athènes, à tour de rôle.

La Chine salue l’adhésion de la Grèce, en tant qu’observateur, dans la coopération 16+1 entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale, d’après la déclaration conjointe.

La Chine et la Grèce envisagent également d’approfondir leur coopération en matière de patrimoine culturel, d’archéologie, de science et d’éducation, ajoute la déclaration conjointe.

M. Tsipras a entamé samedi sa visite officielle de cinq jours en Chine. Il retournera en Grèce après avoir visité, mercredi, le centre économique de Shanghai dans l’est de la Chine.