{ position: center; }
Accueil / 3° Séminaire / 3° Séminaire – Recommandations

3° Séminaire – Recommandations

Euro-BRICS 2012-2014 : Vers des réseaux thématiques de coopération appuyés sur un référentiel politico-diplomatique spécifique

Cannes, 27-28 septembre 2012 organisé par LEAP en partenariat avec MGIMO

 

 

A l’issue des travaux, les participants ont proposé une liste des sujets à aborder dans les plus brefs délais, et à les promouvoir, soit en utilisant leurs propres réseaux d’influence, soit en effectuant des démarches auprès des ambassades des pays influents du partenariat EURO-BRICS (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas,[1]…) :

 

. Coopération diplomatique : tenue de réunions Euro-BRICS entre diplomates dans les capitales

 

. Dialogue politique sur les questions de régulation des capitaux dans les pays d’accueil ; sur la base d’une méthode intergouvernementale

 

. Réforme du conseil de sécurité : vers un conseil de sécurité Chine, États-Unis, Euroland ou UE, Russie, Brésil, Inde, Afrique du Sud

 

. Politiques climatiques et énergétiques : promouvoir les énergies à bas niveau de CO2, adaptation aux climats extrêmes, captation et entreposage de CO2

 

. Education & capital humain : identifier les domaines de coopération et les possibilités de coordination, fournir un cadre général, évaluer les progrès.

 

. Etablir un préambule réaffirmant les principes de base (renouvelant les mauvaises connotations Nord/Sud, nouvelles philosophie de cette interaction). Thèmes d’intérêt commun (partir des convergences entre BRICS) : sécuritaire (gestion des crises) ; sécurité alimentaire ; ressources vierges ; énergie, climat et écologie… dans une logique de contribution à la croissance (les BRICS n’accepteront pas les diktats de l’occident dans ce domaine s’ils mettent à mal leur croissance)

 

. Plateforme d’échange entre représentants de la société civile

 

. Promotion d’une plateforme multilatérale de recherche et innovation

 

. Promotion des échanges culturels (type Louvres…)

 

. Prévoir dans le cadre de ce partenariat qu’il serve aussi à prévenir/anticiper les crises (alimentaires, sécuritaires, sociales…). Mettre en place des outils de collaboration dans le domaine scientifique.

 

. Conversion des questions en suspens dans le cadre bilatéral en questions pour le nouveau cadre multilatéral

 

. Afrique : vers un dialogue des politiques menées par les acteurs Euro-BRICS dans la région pour créer des synergies et limiter les conflits d’intérêt

 

. Réforme du FMI, du Cycle de Doha ; exportation de technologies

 

. Passage vers l’avenir : reconstruction d’un système financier mondial plus protecteur et préventif.

 


[1] Par ordre alphabétique